Le projet d’ « anthologie écopoétique située des arts et des littératures en Afrique » propose, sur le modèle de l’atlas gobal pour une justice environnementale, une cartographie en ligne des lieux écologiquement menacés dans le monde et de leur prise en considération littéraire et artistique. Il s’agit à la fois de rendre compte de l’ampleur et de la variété des agressions écologiques en cours (effets du réchauffement climatique, grands projets miniers ou industriels, hyper-concentrations urbaines, etc.) et de la diversité des réponses culturelles et sociales qui sont apportées à ces défis.

L’objectif est de faire un état des lieux de la participation des pratiques artistiques et littéraires aux mobilisations pour la défense de l’environnement en différents endroits du monde. Le parti pris est d’appréhender la crise environnementale depuis des lieux précis où elle est éprouvée par des populations et donne lieu à une prise en charge littéraire et artistique qui recense les dégradations, enregistre la mémoire de ce qui a disparu, etc. Une telle représentation cartographique n’a pas une simple vocation informative, mais permet de mettre en résonance les oeuvres en fonction de leur situation géographique, des effets de distance ou de proximité, des lignes de propagation et des frontières invisibles. Cette cartographie montre que les dynamiques locales sont des points d’appui pour esquisser une cosmopolitique des lieux à l’échelle planétaire. 

La participation à ce projet collectif est ouverte à toutes et à tous. N’hésitez pas à envoyer à l’équipe éditoriale des propositions de dépôts, en les associant à un lieu précis et à un des six enjeux environnementaux retenus:

  • Conservation de la biodiversité ;
  • Extraction de minerais, combustibles fossiles et projets industriels ;
  • Gestion de l’eau; 
  • Infrastructure et environnement bâti (aéroports, ports, décharges, sites touristiques) ;
  • Nucléaire ;
  • Terre et biomasse (agriculture, zones de pêche, gestion du bétail).

Responsable du projet : Xavier Garnier
– Référent Afrique: Xavier Garnier (xavier.garnier@sorbonne-nouvelle.fr)
– Référentes Afrique lusophone: Ana Malfada Leite et Egidia Souto (anamafaldaleite@gmail.com)
– Référent Brésil: Luciano Brito (lucbbraga@gmail.com)
– Référent Chine: Gwennaël Gaffric (gwennael.gaffric1@univ-lyon3.fr)
– Référent Inde: Nachiket Joshi (achiket.oshi@gmail.com)
– Référente Océanie: Christine Lorre (christine.lorre@sorbonne-nouvelle.fr)

Développement du site: Amal Guha (amal.guha@cnrs.fr)

Conception éditoriale et graphique : Marie Ferré


 

Contributrices et contributeurs:

– Olfat Abdelli
– Flavia Aiello
– Mamadou Ba
– Tahar Bekri
– Elara Bertho
– Sandra Bornand
– Dorothée Boulanger
– Mélanie Bourlet
– Luciano Brito
– Sara Buekens
– Chloé Buire
– Alice Chaudemanche
– Hélène Claudot-Hawad
– Cédric Courtois
– Jean Derive
– Alice Desquilbet
– Alioune Diaw
-Assefa Tefera Dibaba
– Mamadou Diop
– Claire Dutrait
– Sule Egya
-Eloi Ficquet
-Touriya Fili-Tullon
– Aurélie Journo
– Coudy Kane
– Camille Lavoix
– Maëline Le Lay
– Marie Lorin
– Lionel Manga
– Josias Maririmba
– Ayaovi Moumouni-Agboke
– Martin N’guettia Kobenan
– Khalilou Ndiaye
– Laude Ngadi
– Marie Noussi
– Justin Ouoro
– Cynthia Parfait
– Marie Pernice
– Victor Randrianary
– Linda Rasoamanana
– Alena Rettova
– Claire Riffard
– Maud Ruget
– Moussa Sagna
– Ines el Sérafi
– Serigne Seye
– Margaux Vidotto
– Clarissa Vierke
– Alice Yang